Actualités


Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris
Premier achat ? lancez-vous ! Lifestone grand paris

L’acquisition d’un logement est un parcours semé d’embûches, et d'autant plus lorsque c’est la première fois.

Certes il est essentiel de prendre en compte de nombreux facteurs comme le montant des charges si copropriété il y a, le montant de la taxe foncière, les différentes garanties qu'il peut y avoir etc. car on n’est jamais complètement à l’abri d’une mauvaise surprise mais il faut savoir se jeter à l'eau quand un bien immobilier nous plaît.

Alors comment bien se lancer pour ce premier investissement ? Quelles sont les étapes d'un achat réussi ?

 

Faites estimer votre capacité d'emprunt

Vous pouvez consulter votre banquier ou un courtier pour obtenir une estimation d’emprunt et vous renseigner sur les aides qui pourraient gonfler votre enveloppe (prêt à taux zéro, offre spéciale primo accédant, avantages liés à votre branche professionnelle etc.).

L'avantage d'un courtier est que ce dernier mettra en concurrence plusieurs banques qui seront généralement plus compétitives que la vôtre et vous proposeront des conditions de prêt plus intéressante.

LifeStone vous accompagne sur le sujet grâce à Privilège Courtage, qui sera à même de répondre à vos besoins de financement.

 

Définir son projet immobilier

Pour cela établissez une liste des critères de votre futur bien par ordre de priorité (maison ou appartement, ville ou campagne, nombre de chambres, salle de bains ou de douche, parking, extérieur, luminosité, etc.).

Une fois cette liste effectuée, confrontez-la au marché local. C’est en général l’occasion de revoir ses prétentions à la baisse mais parfois à la hausse.

Une fois ces données en tête, les visites peuvent commencer, mais sans se hâter, plutôt que de faire des visites qui ne mènent à rien lister vos exigences au conseiller qui vous fera visiter afin de ne pas perdre de temps à visiter des biens qui ne vous correspondent pas.

 

Visiter un ou plusieurs biens ?

Tout dépend de vous !

Il est possible de visiter un appartement et d'avoir un coup de coeur pour ce dernier. Si d'autres visites sont programmées vous pouvez toujours les effectuer mais avec le risque que le premier appartement soit vendu d'ici-là. Il est vrai que dans une semaine, un mois, un an vous auriez pu trouver mieux car le marché immobilier est soumis à des fluctuations mais également à des facteurs (divorce, décès, dettes, déménagement) qui font que de nouveaux biens se retrouvent sur le marché.

Mais l'immobilier c'est une histoire d'amour entre vous et un bien, un lieu où vous allez créer des souvenirs, une histoire...

 

Réfléchir à long terme

Lorsque vous achetez un bien pensez revente ! Un bien immobilier est souvent revendu à moyen terme pour acheter plus grand. En ce sens, l'emplacement, l'état ou encore le prix du bien sont des éléments capitaux.

Il y a des facteurs intrinsèques au logement comme la faible luminosité, le rez-de-chaussée, des charges élevées, le vis-à-vis mais également des facteurs externes comme la proximité d'une avenue, un bar en dessous de l'appartement, qui pourront être des freins le jour où vous vous déciderez à revendre.